H&P – La dynastie Barbedienne

Logo_Barbedienne_234x234

La dynastie BARBEDIENNE

 

De tout temps le bronze a été collectionné par les plus grands, des reproductions en bronze des antiques Romains sous Louis XIV, au « Penseur » de Rodin, le bronze a toujours été un objet de collection de grande valeur.

De nos jours, le bronze attire de nombreux collectionneurs. Qui a dit que les bronzes ne faisaient plus recette ?

L’émission « Affaire conclue » sur France 2 présentée quotidiennement par Sophie DAVANT a permis à un public néophyte de redécouvrir les œuvres de sculpteurs de renom, œuvres magnifiées par des fondeurs de génie.

Parmi ces fondeurs il est un nom qui revient très régulièrement ; il s’agit de Ferdinand BARBEDIENNE.

TNF32_HP_BARBEDIENNE-by-Thomas-Couture

Pourtant rien ne prédisposait Ferdinand BARBEDIENNE à devenir fondeur.

Fils d’un modeste cultivateur normand Ferdinand, né le 6 août 1810 à Saint-Martin-du-Fresnoy, est mis en apprentissage à l’âge de 13 ans chez un sellier parisien, camarade d’enfance de son père.

Son maître ayant fait faillite, le jeune Ferdinand rejoignit la boutique d’un papetier de la rue de l’Arbre-Sec à Paris qu’il quitta, au terme de quatre années d’apprentissage, pour un magasin de papiers peints dont il devait devenir associé. Il se singularise par son zèle et son intelligence au point que son patron lui avance les fonds pour s’établir à son compte. Il s’installe en 1833, rue Notre-Dame-de-Lorette et devient l’un des premiers marchands de papiers peints de la capitale. Il a l’idée de déployer ses rouleaux sur des tréteaux en les maintenant par de petits bronzes qu’il achète dans le quartier.

Retrouvez la suite de cet article dans le prochain TECH News FONDERIE n° 32

 

 

Sources 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_Barbedienne

https://www.gazette-drouot.com/article/barbedienne-gloire-de-l-art-industriel/12798

https://www.proantic.com/magazine/les-bronzes-barbedienne/

https://mr-expert.com/quelles-sont-les-principales-signatures-pour-les-sculptures-en-bronze%E2%80%89/

https://e-monumen.net/patrimoine-monumental/barbedienne/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Achille_Collas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01249035/document

https://paris-promeneurs.com/la-fonderie-barbedienne/

https://bibliotheques-specialisees.paris.fr/in/imageReader.xhtml?id=p::usmarcdef_0002009591&locale=fr&embedded=true&ark=ark:/73873/pf0002009591

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2498056/f4.item.zoom

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k310003z/f1.item.texteImage

https://books.openedition.org/inha/3524#ftn21

https://archive.org/stream/harpersnew073various/harpersnew073various_djvu.txt

De Florence Rionnet :

  • Les bronzes Barbedienne – éditeur Athéna
  • Le rôle de la Maison Barbedienne (1834-1954) dans la diffusion de la sculpture aux XIXe et XXe siècles : considérations sur les bronzes d’édition et l’histoire du goût

Thèse de doctorat en Histoire de l’art Sous la direction de Bruno Foucart Soutenue en 2006 à Paris 4 .