News – ATF invité à l’inauguration du Buste de Simone de Beauvoir

Logo_Simone_234x234

ATF invité à l’inauguration du Buste de Simone de Beauvoir par Mr Yvon Robert, maire de Rouen.

 

Bibliotheque_01

La bibliothèque Simone de Beauvoir

Simone de B_et_Buste

IMG_3465 IMG_3496

Face à la bibliothèque de son nom, le buste en bronze de Simone de Beauvoir trône maintenant sur son piédestal.

 

ATF a relaté dans les lignes de Tech News Fonderie et sur son site cette très belle histoire des femmes du quartier de Grammont qui, soucieuses de valoriser leur quartier, ont lancé cette idée. Elles ont été soutenues par la ville de Rouen avec sa gestion Urbaine de proximité et les lycées Les Bruyères division arts plastiques et Jean-Baptiste Colbert section fonderie.

 

 

Le professeur d’arts plastiques Sébastien Kirch a travaillé plusieurs projets avec l’artiste plasticienne Rada Metsyatseva. Le lycée Colbert, aidé de la fonderie Valentin Biville ont réalisé le moule et la coulée de 40 kilos de bronze ainsi que la patine finale de toute beauté.

 

 

IMG_3483

Monsieur Yvon ROBERT, maire de Rouen entouré de trois adjoints a fait glisser le drapeau normand qui voilait ce joli buste.

IMG_3490

IMG_E3495

Dernier plan, de droite à gauche Mr Poessel Professeur de Fonderie au lycée Jean-Baptiste Colbert, Mr Kirch professeur d’Arts Plastiques au Lycée Les Bruyères et Mme Mesyatseva Sculpteur.

IMG_3498

La section fonderie du Lycée Jean-Baptiste Colbert a été mise à l’honneur avec Mme la proviseure Caroline Gest à droite et le professeur de fonderie Cyril Poessel à gauche.

Gérard Lebon – ATF

 

  • Le buste en bronze.

 


Logo_ParisNormandie

Frédérique THULLIER

Rouen. Le buste de Simone de Beauvoir dévoilé au quartier Grammont

Buste_Rada Mesyatseva

Simone de Beauvoir a inspiré l’artiste plasticienne Rada Mesyatseva (photo Boris Maslard/Paris Normandie).

Tout aussi naturellement que le nom de Simone de Beauvoir s’était imposé à l’équipe municipale rouennaise lorsqu’il s’était agi de baptiser la bibliothèque du quartier Grammont, le buste de la philosophe, romancière et essayiste a trouvé sa place sur le parvis du pôle culturel. L’idée est née de la réflexion du groupe de Marcheuses du quartier, ces femmes qui comme Djamila, Nadia et Zahia, ont répondu à l’appel de la Mairie, en 2017, qui souhaitait les impliquer dans la vie de leur quartier. « Nous voulions donner de la visibilité à l’entrée de la bibliothèque et sensibiliser les jeunes à l’art et à la culture, ce qui n’est pas toujours facile dans les quartiers sensibles », reconnaissent-elles.

ŒUVRE COLLECTIVE

L’œuvre d’art est donc le fruit d’un travail collectif dans lequel se sont impliqués les Marcheuses, l’artiste plasticienne Rada Mesyatseva, l’enseignant d’arts plastiques du lycée des Bruyères Sébastien Kirch et ses élèves, les apprentis en fonderie du lycée Jean-Baptiste-Colbert…

Désormais, le visage de cette « icône pour notre temps », comme la qualifie le maire de Rouen Yvon Robert, accueille donc les visiteurs du pôle culturel qui abrite la bibliothèque mais aussi les archives départementales. Rappelons que celle qui est « à l’origine de toutes les luttes pour les libertés et les droits des femmes, une référence dans tous les combats féministes » a enseigné à Rouen de 1932 à 1936.

 Publié le 19/01/2020 À 04:50

Logo_TendanceOuest_500x227

Rouen. Simone de Beauvoir illumine l’entrée du pôle culturel Grammont

Une sculpture de Simone de Beauvoir, initiée par « Les Marcheuses », mise en forme par les élèves des lycées Les Bruyères et Colbert, a été inaugurée samedi 18 janvier 2020 à Rouen (Seine-Maritime). Elle est conçue comme une invitation à s’approprier la culture et les services de la bibliothèque.

Buste_Inauguration_02

 

Une représentation « décoiffante » de celle qui fut professeur au lycée Jeanne d’Arc entre 1932 et 1936. © Joel Dupressoir

Encadrés par leurs professeurs d’arts plastiques et de fonderie ainsi que par l’artiste plasticienne Rada Mesyatseva, les élèves des lycées Les Bruyères et Colbert ont conçu un buste « proprement » décoiffant pour Simone de Beauvoir. Celui-ci a été inauguré samedi 18 janvier devant le pôle culturel Grammont. Ce buste affiche un visage rayonnant, la tête inclinée vers le soleil du sud-est en direction du quartier. Une représentation aux antipodes de l’image traditionnellement austère de la femme au chignon ou au bandeau qu’Yvon Robert, maire de Rouen, replaçait dans le contexte littéraire et culturel du XXe siècle en faisant de l’œuvre de Simone de Beauvoir « la matrice de tous les combats féministes » jusqu’à nos jours.

Publié le