Loritz : des filières qui embauchent

logo loritz

Portes ouvertes le 11 mars, au lycée Loritz. Pour découvrir les rares filières industrielles de France qui offrent des emplois. Il y a même davantage de demande que d’offre dans certaines, présentes à Loritz !

Incroyable ! « J’ai 26 demandes de stages émanant d’entreprises de fonderie, alors que je n’ai que 23 jeunes à leur proposer. Il y a davantage de demande que d’offre… » témoigne Michel Péri, directeur des formations au lycée technologique Loritz de Nancy.

Il n’y a pas que la fonderie qui embauche, dans l’industrie française. « Dans les niches comme la fibre optique ou le CND, le contrôle non destructif des matériaux, il y a de la demande », assure le proviseur du lycée, Olivier Pallez.

La demande est encore plus forte pour recruter des personnels féminins. « L’industrie est encore largement masculine. Les stéréotypes demeurent, malheureusement. Il n’y a que 19,5 % de filles, alors que les industriels recherchent des femmes, notamment parce que les équipes mixtes ont de meilleurs rendements », poursuit le proviseur, qui invite un large public de parents et d’élèves, filles ou garçons, à franchir les portes de l’établissement du 29, rue des Jardiniers, le 11 mars, journée portes ouvertes.

Démonstration de maniement de drones, de soudure de fibre optique, d’analyse de pièces mécaniques, parcours découverte des différentes filières, élèves présentant des travaux de cours, explication des projets des filières STI2D, sciences et techniques industrielles développement durable. Le lycée Loritz fournit 50 % des effectifs des techniciens supérieurs de fonderie de toute la France, ou excelle dans les filières de pointe de contrôle non destructif des matériaux, ou de la fibre optique.

Quelles filières, pour quels métiers ?

Les 220 enseignants du lycée Loritz forment 2.000 élèves à des bacs technologiques et scientifiques, 180 apprentis à des CFA fibre optique et CND, 300 à 400 adultes en formation continue. Sans oublier dix BTS et les classes préparation à des écoles d’ingénieur.

« Les élèves qui étudient ici ont tous effectué une démarche pour venir. Le lycée n’est pas un établissement de secteur, n’est rattaché à aucun collège. Il est donc nécessaire d’effectuer un travail de fond pour montrer aux élèves de 3e , et aux autres, ce qu’ils peuvent faire à Loritz. Quelles filières sont disponibles. Pour quels métiers », explique Olivier Pallez.

Sans oublier que le lycée dispense également un enseignement général. Qui représente tout de même 60% à 75% du temps d’étude des élèves.

article loritz

Les 220 enseignants du lycée Loritz forment 2.000 élèves à des bacs technologiques et scientifiques, 180 apprentis à des CFA fibre optique et CND, 300 à 400 adultes en formation continue… Photo Pierre MATHIS

 

Logo_L'Est_républicain_2010

 

Source: Journal l’Est Républicain