Article – Caractérisation quantitative de la microségrégation

Logo_Micosegregation

Caractérisation quantitative de la microségrégation
application aux aciers faiblement alliés bruts de fonderie

Cette étude présente une méthodologie permettant d’évaluer la microségrégation des aciers à partir de deux paramètres obtenus par analyses EDS et WDS : le taux de microségrégation et l’indice de ségrégation mineure résiduelle. Grâce à cette méthode, il est possible d’évaluer l’efficacité des traitements thermiques d’homogénéisation (recuits) sur les pièces brutes de fonderie. Ce travail a notamment permis de mettre en évidence l’influence de la température de recuit sur la diminution de la microségrégation ainsi que la tendance plus ou moins forte des différents éléments d’addition de l’acier à ségréger.

Ahmed YAKTITI 1,2, Alexis VAUCHERET 1,3, Philippe JACQUET 1,3, Jean-François CARTON 2
1 LaBoMaP, Arts et Métiers ParisTech, 71250 Cluny, France
2 CastMetal, 1 Boulevard de la Boissonnette, 42110 Feurs, France
3 Université de Lyon, ECAM Lyon, INSA-Lyon, LabECAM, F-69005 Lyon, France

 

 

Puce_Download-Document Accéder à l’article sur TECH News FONDERIE

 

 

ART_TNF17_Caracterisation-quantitative-de-la-microsegregation_01

ART_TNF17_Caracterisation-quantitative-de-la-microsegregation_02

ART_TNF17_Caracterisation-quantitative-de-la-microsegregation_03

ART_TNF17_Caracterisation-quantitative-de-la-microsegregation_04

 

LOGO_HautdePage